Que vaut le nouvel album de Lara Fabian ?

Trois ans après Ma Vie dans la Tienne, l’artiste belgo-canadienne fait son grand retour ce vendredi avec un album pour le moins ambitieux intitulé Camouflage. Si la presse insiste surtout sur le fait qu’il est entièrement interprété en anglais, c’est davantage par sa modernité musicale et son message vibrant que ce nouvel opus se distingue. Une fois de plus, Lara Fabian s’affranchit des carcans imposés et paraît plus libre que jamais. Pour notre plus grand plaisir.

Par Grégory Ardois-Remaud

 

Avec Lara Fabian, on a désormais l’habitude d’être surpris à chaque sortie d’un nouvel album. Plus de 20 ans après le carton de Pure et son million de ventes, la quadragénaire a décidé de ne plus perdre de temps à décoller les étiquettes inamovibles, et à tenter de faire taire les mauvaises langues qui la caricaturent encore, elle et sa façon de chanter. Désormais, il n’y a que le plaisir qui compte, le plaisir de découvrir des territoires inconnus, le plaisir de se libérer et le plaisir de continuer à en donner à ses fans, toujours aussi sensibles au charisme, à la voix de l’auteure et interprète.

 

 

 

 

En effet, depuis Adagio (premier album dans la langue de Shakespeare) en 1999, celle qui est aussi maman d’un petite fille de 10 ans, n’en finit pas d’aller à rebours des territoires conquis. Entre la rock-star de « I will love again », la douceur de l’album 9, l’incroyable film musical Mademoiselle Zhivago ou l’ovni Le Secret, Lara Fabian aime prendre des risques et  n’est jamais là où on l’attend. Elle s’empare de ses multiples cultures (belge, canadienne, italienne, américaine), en explore des nouvelles, s’éclate sans penser au qu’en-dira-t-on, et c’est tant mieux !

 

 

Un album où la résilience et l’importance du lâcher-prise ont une place centrale

 

 

Le constat est le même pour ce 13è (déjà !) album studio. Si on aurait pu imaginer un album très commercial, calé pour tourner en boucles sur les ondes ou sur les plateaux-télé, l’interprète de « Si tu m’aimes » prend à nouveau le contrepied et frappe fort.

Ce qui étonne d’emblée avec Camouflage, c’est la modernité des douze titres. Les sonorités électro-pop de Moh Denebi et Sharon Vaughn détonnent à l’image du planant « Growing Wings », bouleversent comme avec Choose what you love most ou subjuguent pour le titre éponyme. La voix de l’artiste se réinvente, et plus que jamais, la chanteuse prouve son audace et surtout son apaisement. L’artiste fait désormais confiance à la vie, se fait confiance en elle-même dans un album où, la résilience et l’importance du lâcher-prise ont une place centrale.

 

 

Dans les prochaines semaines, Lara Fabian sera l’une des coachs de la nouvelle saison de La Voix, version québecoise de The Voice

 

 

A cette image, les deux premiers singles, « Growing Wings » et « Choose what you love most (and let it kill you) » illustrent parfaitement le message principal de ce nouveau projet : l’acceptation, et la libération de ses peurs. Sur le reste de l’album, le positif et l’exaltation fusent à l’instar de « Chameleon », ou « Communify », futurs singles en puissance ou le puissant « Painting in the Rain », dans lesquels vibre une Lara Fabian solaire.

 

 

Un nouvel album français prévu fin 2018

 

 

Une tournée mondiale sera lancée en février prochain à Miami jusqu’au mois de juin. Si de nombreux spécialistes musicaux seront attentifs aux chiffres de ventes, pour la comparer une énième fois à sa consoeur Céline Dion, avec Camouflage, Lara Fabian montre une fois de plus qu’elle n’entre dans aucune catégorie et qu’elle n’a plus rien à prouver. En attendant le nouvel album en français prévu fin 2018, ce nouveau pari est bel et bien réussi.

 

 

 

Retrouvez également l’interview exclusive de Lara Fabian

 

Grégory Ardois-Remaud
Grégory Ardois-Remaud

Rédacteur en chef au sein de la rédaction de Garçon Magazine depuis 2016, mais également animateur radio depuis 2014, je vous propose, avec ce blog, de partir à la rencontre d’une actualité diverse et sortant des sentiers battus. Politique, société, culture ou médias, plus aucune info ne pourra désormais vous échapper, pour enfin briller en société.

2 commentaires

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Mon rêve ? Travailler avec un chat au bureau

 

Rédacteur en chef adjoint au sein de la rédaction de Garçon Magazine depuis 2016, mais également animateur radio depuis 2014, je vous propose, avec ce blog, de partir à la rencontre d’une actualité diverse et sortant des sentiers battus. Politique, société, culture ou médias, plus aucune info ne pourra désormais vous échapper, pour enfin briller en société.

SUIVEZ-MOI SUR

Mon livre coup de ❤ du moment